(vide)

Votre adresse email ne sera transmise à personne.

Cible Royale
Cible Royale
  • Nombre de pages : 256
  • ISBN : 9782930585208
  • Format : 13,5 x 21


  • Format ePub : 14,99 €
  • Format Papier : 22,50 €
  • Format PDF : 15,75 €


Mise en vente en ligne
Février 2014
Mise en vente en librairie
France : Février 2014
Belux : Février 2014



George Arion
Cible Royale

À la chute de l’empire soviétique, les temps sont troublés à l’Est. La Russie cherche à reprendre la main sur ses anciens satellites. Les nouvelles indépendances nationales se gagnent à coups de violence et de convulsions. Les haines ancestrales se réveillent.

 

Au sein de ce grenouillage politique, le président russe est particulièrement agacé par l’émancipation de la Roumanie. Il rêve de reprendre la main, et même, comme l’a un jour imaginé Staline, de rayer ce pays de la carte. Il élabore alors une incroyable machination : faire assassiner à Bucarest, au milieu de la foule, le jour de Pâques, le Roi Michel Ier en exil depuis la Seconde Guerre mondiale. Pour ce faire, est recruté le plus cruel des tueurs à gages, Fred Coler, surnommé « L’homme aux mille visages ».

 

Les services secrets roumains ont vent du projet d’assassinat. Tout doit être fait pour éviter le drame. Trois jeunes espions sont chargés de déjouer la machination. Commence alors une course contre la montre, dans laquelle sont impliqués la CIA, le KGB, le Mossad, et bien sûr, le SRI (services secrets roumains). Et les lieux où se déroule l’action s’enchaînent à toute allure : Bucarest, Moscou, Las Vegas, Los Angeles, Vienne, Versoix, Tel-Aviv.

 

Dans la tradition des romans de Tom Clancy, Ian Fleming ou John Le Carré, George Arion livre ici un page turner haletant et une vision inédite de l’Europe de l’Est d’hier et d’aujourd’hui.

 

Romancier de grand renom en Roumanie, George Arion est également poète, essayiste et journaliste. Il est actuellement directeur des Éditions Flacăra, président du Prix Flacăra et du Romanian Crime Writers Club.

 

Né en 1946, il débute en littérature dès 1966, par la publication de recueils de poésies. Mais c’est en 1983 qu’il commence sa carrière de romancier. Avec Attaque dans la bibliothèque (non traduit), George Arion ouvre la voie au renouveau du polar roumain, en l’éloignant de l’utilisation propagandiste qui en était faite à l’époque.

 

George Arion est considéré comme l’une des figures de proue du roman policier en Roumanie.

 

george arion